Details
Start:

September 17 - 11:00 am

End:

November 6 - 03:00 pm

Event Tags:

automne, Bruxelles, exposition, photographie

Organizer

Chapel for Europe

Email: welcome@chapelforeurope.eu Website: Organizer's Website
Venue

Chapel for Europe

Rue Van Maerlant,22-24

Brussels, Belgium, 1040

Cela fait déjà trois ans que j’ai la joie et le privilège de pouvoir séjourner dans la
capitale de l’Europe, pour la troisième fois.
Je l’ai découverte à la fin de l’année 1993. En septembre je venais d’être ordonné prêtre
en Italie et en octobre mon supérieur m’envoyait ici pour commencer ma vie sacerdotale
et ma mission.
Le début d’une nouvelle vie, comme une seconde naissance, dans un autre pays et tout un
univers à découvrir.
Bruxelles m’a ouvert ses bras en automne.
Depuis lors 25 ans se sont écoulés.
Je crois que nous portons en nous-mêmes, sans même nous en apercevoir, des traces et
des grâces, reçues dans un lieu et un moment particulier qui, à partir de ce instant,
commencent à faire partie de nous-mêmes.
J’affirme cela à la lumière de cet évènement constitué par cette exposition de photos en
hommage à Bruxelles.
Depuis plus de dix ans, sans rien enlever à ma vie de prêtre et de religieux, j’aime
regarder et recueillir la réalité dans laquelle je vis et que je parcours par la
photographie. Il n’y a rien en moi-même de plus fort que l’attraction par la beauté et ce
clin d’oeil magique et miraculeux que la création sait nous dévoiler dans tous ses
recoins.
Après avoir dédié une exposition de photographie à Rome (« Ortus et Occasus », « Aube
et Coucher de soleil »), pendant mon séjour dans la « Ville Eternelle », de retour à
Bruxelles, je rêvais de pouvoir trouver une idée originale à développer en images sur
notre capitale.
Pendant trois ans je l’ai parcourue en long et en large, recueillant des milliers de
photos, sans ressentir en moi-même quelque chose de particulier qui deviendrait le « fil
rouge » d’une nouvelle expo.
Jusqu’au jour où, au début du mois d’octobre, sans aucun pressentiment, j’ai pris mon
« Leica » pour faire une promenade très matinale, dans le Parc Royal.
Ce jour-là le ciel était dégagé, l’air froid et empreint de rosée. Il n’y avait presque
personne dans le jardin.
J’ai commencé à prendre des photos…
Et à ce moment précis, par le biais de l’objectif de mon appareil photo, j’ai frissonné de
stupeur, car j’étais dans un de ces moments qui nous régalent avec quelque chose
d’inoubliable.
Bruxelles, dans ses jours d’automne, se révélait sous d’autres formes, atmosphères,
couleurs.
Et elle semblait vouloir jouer avec moi, m’invitant à m’approcher avec audace et respect
toujours plus près d’elle, dans les endroits où la nature est protagoniste, dans les
lieux monumentaux, sacrés ou hyper moderne d’une ville ancienne et futuriste.
Tout était devant mon regard, à ma disposition. Et tout, de minute en minute, était
changeant et en devenir.
Bruxelles semblait vouloir me ramener à « nos premiers jours passés ensemble », main
dans la main.
Je prenais des photos et j’ai réglé l’appareil avec différentes expositions et effets.
Le résultat de cette première promenade dans Bruxelles m’a intrigué jusqu’aux entrailles
et il m’a amené à d’autres découvertes et surprises.
Le format des photos de cette expo exprime en même temps la magie et l’émotion de
l’automne d’une part, et l’imprévisible mutation chromatique et physique d’autre part, comme
si on se trouvait dans un gigantesque kaléidoscope, produit par le climat et les heures
du jour sur l’oeil et cette fantastique « chambre noire » que nous portons quelque
part à l’intérieur de nous-mêmes.
Bonne visite,
p. Alessandro DONATI – Carme